Amniocentèse

Photo d'une amniocentèse avec ponction du liquide amniotique

L’amniocentèse est une ponction de liquide amniotique réalisée sous contrôle échographique à partir de 16 semaines d’aménorrhée (c’est-à-dire entre 3 mois et 3 mois et demi de grossesse).

Quelles sont les dispositions légales liées à une amniocentèse ?

La réalisation d’une amniocentèse est régie par des dispositions légales qui préconisent qu’une information vous soit apportée sur la pathologie pour laquelle l’amniocentèse est réalisée, les explorations envisagées pour détecter celle ci et les contraintes et conséquences des actes effectués.

Après avoir posé toutes les questions que vous souhaitez, il vous sera demandé de signer une fiche de consentement qui sera indispensable pour pouvoir transmettre les prélèvements au laboratoire.

Quand pratiquer une amniocentèse ?

Les indications de l’amniocentèse sont multiples. Elles concernent

  • Risque de trisomie 21 estimé à plus de 1/250
  • Anomalie retrouvée à l’échographie
  • Suspicion d’infection
  • Anomalies diagnostiquées à l’échographie
  • antécédents de maladie génétique

Quelles sont les complications possibles liées à l’amniocentèse ?

Les risques de complications liées à l’amniocentèse sont une fausse couche (0.5% des cas), une infection, un accouchement prématuré, la rupture de la poche des eaux et des contractions utérines.

Est-ce que l’amniocentèse représente un réel danger pour le bébé ?

Oui. L’amniocentèse ou ponction de liquide amniotique entraêne un risque de perte fœtale de l’ordre de 0.5 à 1 %. C’est pourquoi ses indications doivent être réfléchies, et rentrent dans un cadre précis.

Comment préparer une amniocentèse ?

Le jour de l’amniocentèse, il n’est pas nécessaire d’être à jeun pour le prélèvement. Il est important que vous apportiez votre carte de groupe sanguin. En cas de groupe rhésus négatif, il sera nécessaire de vous faire une injection intraveineuse d’immunoglobuline anti D pour éviter une incompatibilité sanguine avec votre enfant.

Après l’amniocentèse, vous pourrez rentrer rapidement chez vous. Il est souhaitable de rester au repos le jour même de l’amniocentèse et le lendemain, il n’est pas nécessaire de rester alitée. Dans les heures ou jours qui suivent le prélèvement, il est nécessaire de consulter d’urgence en cas de pertes de sang ou de liquide. Les résultats du caryotype seront communiqués par le laboratoire à votre médecin (en 2 à 3 semaines environ), qui vous les communiquera directement.

A propos du docteur Jonathan Ouahba

Le Docteur Jonathan OUAHBA est gynécologue – obstétricien, inscrit au conseil de l’ordre des médecins de la ville de paris (identifiant RPPS : 10001596955).

Pour contacter le Docteur Jonathan Ouahba, remplissez tous les champs du formulaire suivant, vous recevrez une réponse dans les 48 heures.




mis à jour le 26/03/2013