Échographie

L’échographie est une technique d’imagerie, qui permet d’obtenir des images du foetus grâce à des ultrasons émis par une sonde et renvoyés par le fœtus.

L’échographie est dénuée de risque connu, ce qui explique sa large diffusion en pratique médicale. L’échographie Doppler repose sur le même principe et permet d’évaluer la circulation sanguine entre la mère et le fœtus et le bien être fœtal.
Au cours de la grossesse, trois échographies obstétricales sont proposées, une échographie par trimestre.

L’échographie du premier trimestre : Datation

L’échographie du premier trimestre est réalisée aux environs de 12 semaines d’aménorrhée.
Cette échographie a pour objectif :

  • De préciser la date de début de grossesse et de vérifier la vitalité fœtale
  • De diagnostiquer la présence d’une grossesse gémellaire.
  • De diagnostiquer une pathologie associée (fibromekyste de l’ovaire…).
  • De dépister des anomalies chromosomiques par la mesure de la clarté nucale.
  • De dépister certaines malformations précoces

Cette échographie est souvent complétée par une échographie endovaginale

L’échographie du deuxième trimestre : Morphologie

L’échographie du deuxième trimestre est faite entre 22 et 24 semaines d’aménorrhée.
Elle étudie ce qui est visible de la morphologie fœtale et contrôle le bon fonctionnement du placenta. Cette échographie obstétricale permet également d’évaluer la croissance du fœtus.

L’échographie du troisième trimestre : Croissance

La troisième échographie est réalisée vers 32 semaines d’aménorrhée.
L’échographie peut compléter l’étude morphologique réalisée à 22 SA, et vérifie la croissance du fœtus.
L’échographie permet également de vérifier la présentation du fœtus, le volume de liquide amniotique et la localisation du placenta.

Limites de l’échographie

L’échographie obstétricale a pour but de surveiller le bon déroulement de la grossesse et de dépister d’éventuelles malformations du foetus. Malgré les améliorations techniques, cet examen, comme toutes explorations d’imagerie n’est pas fiable à 100%. Il peut se produire qu’une anomalie pourtant bien présente ne soit pas détectée ou qu’à l’inverse certaines images soient faussement anormales.

A propos du docteur Jonathan Ouahba

Le Docteur Jonathan OUAHBA est gynécologue – obstétricien, inscrit au conseil de l’ordre des médecins de la ville de paris (identifiant RPPS : 10001596955).

Pour contacter le Docteur Jonathan Ouahba, remplissez tous les champs du formulaire suivant, vous recevrez une réponse dans les 48 heures.




mis à jour le 26/04/2010