Grossesse et rhésus sanguin

Quelles sont les précautions à prendre en cas de rhésus négatif ?

Vous êtes de Rhésus négatif, votre grossesse nécessite donc un suivi particulier. Vous devez toujours avoir une carte de groupe sanguin avec vous et penser à informer chaque médecin que vous êtes de rhésus négatif.

Il est indispensable de consulter en urgence si vous perdez du sang ou si vous avez reçu un choc sur le ventre. Une prise de sang sera effectuée tous les mois durant la grossesse à la recherche d’anticorps irréguliers.

Votre médecin vous prescrira une injection d’immunoglobuline anti-D en cas de saignement durant la grossesse, de choc sur le ventre, d’amniocentèse, d’intervention chirurgicale( comme le cerclage par exemple), de fausse couche ou d’accouchement d’un enfant de rhésus négatif. Une injection systématique d’immunoglobuline anti-D est recommandée vers 6 mois de grossesse.

Que se passe-t-il si les futurs parents n’ont pas le même rhésus sanguin ?

Si la mère est de rhésus positif, quelque soit le rhésus du conjoint, et si les 2 parents sont de rhésus négatif il n’y a aucune conséquence possible.

Si la mère est de rhésus négatif et le père de rhésus positif, il peut en effet exister un risque d’incompatibilité foeto-maternelle si le fœtus est de rhésus positif (comme le père). C’est pourquoi, les patientes de rhésus négatif doivent effectuer une recherche d’agglutinines irrégulières tous les mois et bénéficient d’une injection de gammaglobulines anti-D.

A propos du docteur Jonathan Ouahba

Le Docteur Jonathan OUAHBA est gynécologue – obstétricien, inscrit au conseil de l’ordre des médecins de la ville de paris (identifiant RPPS : 10001596955).

Pour contacter le Docteur Jonathan Ouahba, remplissez tous les champs du formulaire suivant, vous recevrez une réponse dans les 48 heures.




mis à jour le 28/04/2013