Suivi de fin de grossesse

La fin de grossesse peut être marquée par l’apparition de complications maternelles ou fœtales. C’est pourquoi il est nécessaire d’intensifier et de rapprocher la surveillance à la fin du neuvième mois.

Pourquoi est-il conseillé de faire un monitoring 1 à 2 semaines avant le terme ?

Il n’existe pas de consensus, concernant la prise en charge de fin de grossesse, mais habituellement une visite est préconisée 1 à 2 semaines avant la date du terme. Lors de cette visite, la sage femme ou le médecin va s’assurer de l’absence de complication et faire un monitoring.

Il s’agit d’un enregistrement en continu du rythme cardiaque du bébé qui permet de s’assurer de son bien être.En l’absence d’anomalie, la patiente est convoquée pour un nouveau monitoring le jour de son terme. En cas de doute ou de pathologie, d’autres examens peuvent être réalisés et une hospitalisation ou une naissance peuvent être envisagées.

Pourquoi une surveillance quotidienne est-elle nécessaire au terme ?

A partir du jour du terme, une surveillance quotidienne est nécessaire. Lors de la consultation de terme dépassé, un examen clinique est réalisé ainsi qu’un monitoring. Une échographie peut être nécessaire pour vérifier la vitalité du fœtus, l’abondance du liquide amniotique et le fonctionnement du placenta. Il est parfois utile lors de cette consultation de mettre à jour certains examens sanguins en particulier le bilan biologique d’anesthésie.

En l’absence de travail spontané après quelques jours de dépassement de terme, la patiente est hospitalisée pour que le travail et l’accouchement puissent être provoqués.

A propos du docteur Jonathan Ouahba

Le Docteur Jonathan OUAHBA est gynécologue – obstétricien, inscrit au conseil de l’ordre des médecins de la ville de paris (identifiant RPPS : 10001596955).

Pour contacter le Docteur Jonathan Ouahba, remplissez tous les champs du formulaire suivant, vous recevrez une réponse dans les 48 heures.




mis à jour le 12/07/2013