Fibrome utérin

Qu’est-ce qu’un fibrome utérin ?

Les fibromes utérins (appelés encore myomes ou léiomyomes utérins) sont des tumeurs bénignes qui se développent à partir de la paroi musculaire de l’utérus. Les fibromes utérins sont des tumeurs hormonodépendantes très fréquentes chez la femme en âge de procréer.

Quelle est la taille d’un fibrome utérin ?

La taille d’un fibrome est très variable et il peut s’agir de fibrome unique ou de multiples fibromes utérins.

Fibrome utérin de plusieurs centimètres

Quels sont les différents type de fibrome utérin ?

On distingue trois types de fibromes utérins, selon leur localisation :

  • Les fibromes intramuraux : il s’agit de fibromes développés essentiellement sur l’épaisseur de la couche musculaire de la paroi utérine.
  • Les fibromes sous-séreux : Il s’agit de fibromes développés vers l’extérieur de l’utérus. Ils sont principalement responsables de douleurs pelviennes ou de signes de compression des organes de voisinage.
  • Les Les fibromes sous-muqueux :  Il s’agit de fibromes développés vers l’intérieur de l’utérus dans la cavité utérine. Ils sont principalement responsables de saignements anormaux ou de règles abondantes.

Différentes localisation possible des fibromes utérins

Quels sont les symptômes liés à la présence d’un fibrome utérin ?

Les symptômes varient selon la taille des fibromes, leur nombre et leur localisation. Les patientes porteuses de fibromes utérins se plaignent le plus souvent de saignements ou des règles abondantes, de gonflement du bas-ventre ou de douleurs pelviennes, qui peuvent être chroniques, qui peuvent survenir par crise, être rythmées par les cycles ou survenir lors des relations sexuelles. Dans certains cas, les fibromes peuvent entrainer un infertilité ou des fausses couches répétées. Dans le cas des fibromes de gros volume, il peut y avoir des signes de compression de la vessie ou des intestins.

Quel est le traitement médical pour un fibrome utérin ?

Il existe différents possibilités de traiter médicalement les fibromes. Selon la présence ou non de symptômes, le traitement pourra consister en l’abstention thérapeutique (de règle en cas d’absence de symptôme), en un traitement médicamenteux (en cas de symptômes mineurs). Il pourra également s’agir de traitement visant à diminuer les douleurs ou les saignements ou de traitement permettant de diminuer la production d’oestrogènes et donc d’atrophier les fibromes.

Quels sont les traitements chirurgicaux des fibromes utérins ?

L’intervention chirurgicale est indiquée en cas de fibrome entraînant des symptômes majeurs comme des
saignements résistants au traitement médicamenteux, la stérilité, des douleurs intenses ou la compression d’organes de voisinage. La chirurgie du fibrome peut être conservatrice : c’est la myomectomie, ou radicale : c’est l’hystérectomie.

Myomectomie

Il s’agit de l’ablation du fibrome. La myomectomie permet de conserver l’utérus et donc offre une possibilité de grossesse. C’est donc l’alternative de choix chez les patientes en âge de procréer. La myomectomie n’est pas toujours une solution définitive car il existe un risque d’apparition de nouveaux fibromes. Il existe différentes voies d’abord pour réaliser une myomectomie.

Photo d'une myomectomie (ablation d'un fibrome utérin)

Photo d’une myomectomie (ablation d’un fibrome utérin) dans le cas d’un volumineux myome utérin

Le type de procédure est décidé en fonction de la taille, du nombre et de la localisation des fibromes.

  • La myomectomie par chirurgie conventionnelle (incision au dessus du pubis). Elle est indiquée en cas de myomes multiples ou de gros volumes
  • La myomectomie par coelioscopie est souvent réalisable, en particulier en cas de myome unique sous séreux
  • La myomectomie par hystéroscopie permet l’ablation de fibrome qui se développent dans la cavité utérine. L’hystéroscopie opératoire est réalisée en ambulatoire (sortie le jour même) au moyen d’une caméra introduite par les voies naturelles.
  • La myomectomie par incision du vagin (colpotomie) peut être la solution dans certains cas

L’hystérectomie

Il s’agit de l’ablation de l’utérus. L’hystérectomie est réservée aux cas les plus lourds et aux patientes qui ne souhaitent plus avoir d’enfant. Elle constitue le seul traitement définitif du fibrome utérin.

Comment se déroule une grossesse avec des fibromes ?

Dans la majorité des cas l’association fibrome/grossesse n’entraîne aucune complication pour la maman ou le bébé. Le seul examen recommandé pour apprécier la taille, le nombre et la localisation des fibromes au cours de la grossesse est l’échographie.

Il n’existe aucun argument solide en faveur d’une augmentation de la taille des fibromes durant la grossesse. Les complications de la grossesse dues au fibrome sont représentées essentiellement par les présentations du siège ou transverse.

Il n’existe pas de données en faveur d’une augmentation du risque de retard de croissance intra-utérin, de mort foetale in utero, de menace d’accouchement prématuré ou d’accouchement prématuré chez les patientes porteuses de fibromes utérins.

A propos du docteur Jonathan Ouahba

Le Docteur Jonathan OUAHBA est gynécologue – obstétricien, inscrit au conseil de l’ordre des médecins de la ville de paris (identifiant RPPS : 10001596955).

Pour contacter le Docteur Jonathan Ouahba, remplissez tous les champs du formulaire suivant, vous recevrez une réponse dans les 48 heures.




mis à jour le 08/06/2013