Kyste de l’ovaire

Qu’est-ce qu’un kyste de l’ovaire ?

Le kyste de l’ovaire est par définition une tumeur de l’ovaire à contenu liquidien.

Kyste de l'ovaire

Kyste de l’ovaire

Quand peut-on diagnostiquer un kyste de l’ovaire ?

Un kyste de l’ovaire peu être diagnostiqué devant la présence de douleurs abdominales, d’une infertilité ou de troubles des règles ou peut être découvert de manière fortuite lors d’un examen systématique ou lors d’une échographie pratiquée pour une autre raison. C’est l’examen clinique et l’échographie qui permettent de faire le diagnostic.

Quels sont les différents types de kystes de l’ovaire ?

On distingue en général 2 types de kyste ovariens. Les kystes fonctionnels de l’ovaire qui se développent pendant le cycle menstruel suite à un dérèglement hormonal. Ces kystes ovariens doivent être respectés. Ils se résorbent spontanément ou après traitement médicamenteux.

Les kystes organiques de l’ovaire qui peuvent se compliquer ou dégénérer. Les kystes organiques de l’ovaire doivent être enlevés et analysés. Il existe des kystes bénins et des kystes à la limite de la malignité dits tumeurs « borderline ». Il existe 4 types de kystes bénins de l’ovaire : le kyste mucineux, le kyste séreux, le kyste dermoïde et le kyste endométriosique ou endométriome.

En cas de kyste organique, l’échographie peut être associée à d’autres examens : La radiographie simple de l’abdomen, L’IRM ou le dosage de marqueurs tumoraux.

kyste ovarien irm Kyste de l’ovaire
Kyste ovarien à l’IRM

Qu’est-ce qu’un kyste dermoïde de l’ovaire ?

Le kyste dermoïde est une tumeur bénigne de l’ovaire diagnostiquée le plus souvent chez la jeune femme vers 30 – 40 ans, à l’occasion d’un bilan de douleurs pelviennes ou lors d’une échographie réalisée dans le cadre d’une grossesse. Il représente environ 20 % des kystes de l’ovaire. Le diagnostic de kyste dermoïde est suspectée à l’échographie et  à l’IRM et confirmé lors de l’analyse de la pièce opératoire. Le traitement est chirurgical et consiste en une kystectomie (ablation du kyste) qui est réalisée le plus souvent par abord coelioscopique.

Quelles sont les complications liées à un kyste de l’ovaire ?

En l’absence de traitement, le kyste de l’ovaire peut se compliquer et risque de dégénérer en cancer de l’ovaire (uniquement pour les tumeurs borderline), ou en torsion de l’ovaire, rupture de kyste, hémorragie, infection ou compression d’organe de voisinage.

Quel est le traitement chirurgical du kyste de l’ovaire ?

C’est la coelioscopie qui permet de faire le diagnostic et de procéder à la kystectomie c’est-à-dire l’exérèse du kyste avec analyse histologique. Chez une patiente ménopausée, l’ablation de l’ovaire (ovariectomie) est la règle. En cas de kyste diagnostiqué en début de grossesse l’intervention doit être programmée au 4ème mois.

Peut-on tomber enceinte avec un syndrome des ovaires polykystiques ?

Le syndrome des ovaires polykystiques se caractérise par des troubles de l’ovulation et la présence d’ovaires augmentés de volumes. Il peut s’accompagner à des degrés variables de nombreuses manifestations cliniques, biologiques ou échographiques. Compte tenu des troubles de l’ovulation ou de l’absence d’ovulation, il est fréquent d’avoir recours à une induction de l’ovulation pour obtenir une grossesse.

A propos du docteur Jonathan Ouahba

Le Docteur Jonathan OUAHBA est gynécologue – obstétricien, inscrit au conseil de l’ordre des médecins de la ville de paris (identifiant RPPS : 10001596955).

Pour contacter le Docteur Jonathan Ouahba, remplissez tous les champs du formulaire suivant, vous recevrez une réponse dans les 48 heures.




mis à jour le 02/04/2013