Vaginite

Qu’est-ce qu’une vaginite ?

Une vaginite est une inflammation du vagin qui est le plus souvent due à une infection, mais pas toujours. Elle se traduit par une irritation, des démangeaisons ainsi que par des pertes vaginales « anormales ». On parle aussi de vulvo-vaginite. Cette affection est très courante.

Quels sont les différents type de vaginite ?

Il existe 3 types de vaginite.

Les vaginites infectieuses

Les vaginites les plus courantes sont causées par des micro-organismes, comme des bactéries, des virus, des parasites ou une levure (la levure est un champignon microscopique). Les vaginites infectieuses peuvent être causées par une perturbation de l’équilibre de la flore vaginale qui peut conduire à une prolifération anormale de bactéries ou de champignons déjà présents dans le vagin. Les mycoses causées par la levure Candida et la vaginose bactérienne causée par la bactérie Gardnerella vaginalis sont les plus fréquentes. L’introduction du parasite Trichomonas vaginalis dans le vagin durant un rapport sexuel avec un partenaire infecté. Ce type de vaginite se nomme trichomonase.

Les vaginites atrophiques

Ce type de vaginite est provoqué par une baisse des hormones à la ménopause. On observe alors un amincissement et un dessèchement de la muqueuse vaginale, qui devient plus sensible et s’irrite facilement.

La vaginite d’irritation

L’inflammation vaginale peut être causée par des produits chimiques irritants ou des réactions allergiques provoquées par les spermicides, les douches vaginales, les détergents, les savons parfumés, les adoucisseurs de tissu, les préservatifs en latex ou l’utilisation prolongée d’un tampon.

Quelles sont les règles d’hygiène qui permettent de diminuer les risques d’apparition de mycose vaginale ?

Règles d’hygiène et sous-vêtements

Pour les sous vêtements préférez les fibres naturelles telles que le coton pour éviter la macération et tuer les champignons potentiels lors du lavage à au moins 60°C. Changez chaque jour vos sous-vêtements et évitez les vêtements trop serrés qui favorisent la macération.

Règles d’hygiène et toilette

Une toilette intime par jour est suffisante. Préférez les savons doux aux produits agressifs. Un pH acide favorise le développement des mycoses. Evitez donc les bains désinfectants, savons parfumés et autres gels intimes. Essuyez-vous d’avant en arrière après être allé aux WC pour ne pas contaminer les zones sensibles. Après la baignade rincez-vous à l’eau courante et préférez changer de maillot de bain plutôt que de garder un maillot humide.

En cas de sécheresse vaginale, utilisez un lubrifiant pour éviter toute forme de lésions pendant le rapport sexuel. Les lésions étant source d’infection mycosique

A propos du docteur Jonathan Ouahba

Le Docteur Jonathan OUAHBA est gynécologue – obstétricien, inscrit au conseil de l’ordre des médecins de la ville de paris (identifiant RPPS : 10001596955).

Pour contacter le Docteur Jonathan Ouahba, remplissez tous les champs du formulaire suivant, vous recevrez une réponse dans les 48 heures.




mis à jour le 04/05/2013